TMNT: Les jeux de la collection Cowabunga classés | Quoi jouer en premier

streamcompletsaoût 31, 2022


Les garçons Tortues sont de retour et ils ne laissent personne de mou. C’est vrai, si peu de temps après que leur dernière aventure incroyable a inspiré la résurrection de Turtle Fever, ces quatre gars nous en donnent encore plus. La vengeance du déchiqueteur impressionné TMNT et battez les fans partout, il est donc logique que les nouveaux joueurs, ainsi que les anciens obus, recherchent plus d’action de grosse machine verte, et la meilleure façon de le faire est de remonter dans le passé . C’est là que se trouve Konami Teenage Mutant Ninja Turtles: La collection Cowabunga entre.

L’opportunité de jouer à nouveau à ces classiques de l’ère 8 et 16 bits est déjà fantastique et ils ont également ajouté une tonne de mises à jour et de bonus pour rendre les jeux plus amusants. Certains des titres proposent même maintenant une coopération en ligne, ce qui devrait garder les choses intéressantes. Pour ceux qui ne connaissent peut-être pas les 13 jeux qui composent cette collection — ne vous inquiétez pas, certains d’entre eux sont simplement des portages d’autres titres — voici une petite description de chacun et un classement de l’ordre je pense que vous devriez y jouer dans, du moins au plus grand.

9.) Teenage Mutant Ninja Turtles II : Retour des égouts (Game Boy)

L’enfant du milieu sur Game Boy est malheureusement celui qu’il faut oublier. De retour des égouts n’est pas un mauvais jeu en soi, mais son plus grand péché est d’avoir des commandes moins réactives, ce qui enlève une grande partie du plaisir. Le titre n’est difficile que dans les derniers niveaux, où si les joueurs n’expérimentent pas et ne découvrent pas comment exploiter les boss, cela peut prendre un certain temps. Une fois leurs secrets découverts, tout le monde est un jeu d’enfant. Ce que le jeu fait bien, c’est améliorer les graphismes, montrer de grands sprites et plus de détails que certains ne pensaient probablement pouvoir être faits sur le système portable. Cependant, c’est peut-être là qu’ils ont tenté de trop se développer, car les pièces qui présentaient les environnements 2.5D rendaient simplement le mouvement plus gênant et laissaient les hitbox se sentir mal. Cette entrée a également tenté de s’inspirer d’autres TMNT jeux de l’époque, mais ces idées n’étaient pas bien mises en œuvre. De tous les jeux de cette collection, celui-ci a la chance d’être celui auquel les joueurs consacrent le moins de temps.

8.) Teenage Mutant Ninja Turtles : La chute du clan Foot (Game Boy)

Chute du Clan Foot Etait le premier TMNT aventure sur l’impressionnant petit ordinateur de poche de Nintendo, offrant un jeu bourré d’action mettant en vedette les quatre héros qui peuvent être joués en déplacement. Ce n’était pas seulement un titre accrocheur, mais un essai simple et divertissant pour tout vrai ninja voulant frapper et se frayer un chemin vers la victoire. Étant sur Game Boy, cela n’avait pas l’air si impressionnant et était assez court – composé de seulement cinq niveaux – mais les zones semblent uniques et essaient toujours de remplir les environnements 2D lorsque cela est possible. On dirait que les développeurs se sont concentrés sur la création de quelque chose d’amusant à jouer, en gardant les commandes légères mais fluides. Chute du Clan Foot est assez facile et ne devrait causer de la frustration que lors de quelques petites rencontres, mais la valeur de rejouabilité est là à coup sûr.

7.) Teenage Mutant Ninja Turtles : Combattants du tournoi (NES/SNES/Genesis)

TMNT est une si grande franchise qu’il n’est pas surprenant qu’ils finissent par s’étendre en dehors de leurs genres normaux. Avec la prémisse axée sur l’action de la série, un jeu de combat a du sens. Il existe trois versions de Combattants du tournoi, chacun suffisamment différent pour mériter d’être noté. La NES a même son propre port du jeu. Il fait pâle figure visuellement en comparaison avec les deux autres, mais c’est impressionnant ce que les développeurs ont pu faire avec un combattant à deux boutons sur la console 8 bits. La version Genesis avait des commandes similaires mais de meilleurs graphismes et une liste différente, mais n’était pas aussi engageante lorsque le combat a commencé. Dans l’ensemble, le SNES Combattants du tournoi est probablement la meilleure version à jouer, avec la présentation et le groupement de personnages les plus nets avec lesquels se battre, mais c’est un combattant difficile à vraiment aimer. L’ordinateur ne montre aucune pitié et punit les erreurs, il est donc facile d’être frustré et de laisser tomber celui-ci. Bien que ce ne soit pas un exemple exceptionnel du genre, cela vaut la peine d’essayer.

6.) Teenage Mutant Ninja Turtles III : Sauvetage radical (Game Boy)

Le troisième titre sur Game Boy a fait quelque chose que la plupart n’attendaient pas de la propriété ou du système : développer la norme Tortues sortie et le transformer en ce qu’on appelle familièrement un Metroidvania. Il y a maintenant une carte complète des périls et des secrets à explorer. Le joueur commence en tant que Michel-Ange et doit sauver ses trois frères, chacun avec ses propres capacités de traversée uniques, ce qui signifie que de nouvelles zones sont accessibles à des personnages spécifiques. Les joueurs passeront beaucoup de temps à revenir en arrière et à regarder la carte du jeu, mais Sauvetage radical, heureusement, fait bon usage d’un système de mot de passe pour l’empêcher d’être trop frustrant. Cela dit, les patrons peuvent être assez difficiles, mais au moins c’est un ensemble de nouveaux méchants – y compris le Dirtbag préféré des fans. C’est un jeu intéressant et ambitieux, et une aventure solide qui offre une pause des beat’em ups. Cela vaut certainement la peine d’y revenir un moment.

5.) Teenage Mutant Ninja Turtles (NES)

Pour beaucoup, ce sera le jeu le plus tristement célèbre de la collection et certainement celui qui bénéficiera le plus d’une fonction de rembobinage et de sauvegarde des états. C’était la première entrée de console grand public pour les tortues et était très attendue, jusqu’à ce que les gens réalisent à quel point c’était loin du dessin animé populaire. Ce jeu NES était également incroyablement difficile et comportait des sections surmonde où les joueurs pouvaient simplement être écrasés, mais au moins il comportait le Turtle Van. C’était audacieux, ambitieux, et il y a de fortes chances qu’il ait commencé comme quelque chose de complètement différent et qu’il ait été repensé pour le TMNT propriété compte tenu des ennemis aléatoires et du gameplay. Il n’y a pas de coopération ici et une tonne de brutalité – même si les joueurs connaissent certaines des astuces. Combinez cela avec la mauvaise réputation que le jeu a reçue au fil des ans et la plupart des joueurs ne donneront pas beaucoup de temps à celui-ci, mais il y a du mérite pour ceux qui veulent une expérience et un défi uniques.

4.) Teenage Mutant Ninja Turtles III: Le projet Manhattan (NES)

Shredder est à nouveau à la hauteur de ses vieux tours, mais il est passé du vol de la Statue de la Liberté à la prise de tout Manhattan. Le projet Manhattan est un jeu original qui regorge de divertissements sur la NES. Cette entrée s’inspire beaucoup des jeux d’arcade, des dessins animés et des figurines d’action, créant un excellent mélange de TMNT action dans un beat ’em-up que beaucoup de gens ont sauté la première fois. Les développeurs ont peaufiné les commandes et amélioré le combat pour essayer de le rendre plus attrayant pour les joueurs, tout en nous donnant une présentation visuelle solide – moins les limitations habituelles avec le scintillement des sprites – et quelques étapes intéressantes. La musique est correcte et les joueurs peuvent échanger des tortues entre les étapes. Les combats sont amusants dans l’ensemble, mais les patrons peuvent être ennuyeux même lorsqu’ils essaient d’être stratégiques, mais bon, au moins ils ont inclus Groundchuck dans celui-ci. Comme lui, Le projet Manhattan est facile à négliger dans TMNT discussions, mais c’est un beat’em up amusant et solide.

3.) Teenage Mutant Ninja Turtles: Le casse d’Hyperstone (Genesis)

La plupart de ces jeux proviennent de consoles Nintendo, mais la Sega Genesis avait également besoin de Turtle Power. Le casse d’Hyperstone est parfois considéré comme un port modifié ou une version relookée de Tortues dans le temps, mais cela ne devrait décourager personne de l’essayer. Non seulement le jeu est livré avec une étape originale qui n’est pas présentée dans l’autre titre ou simplement réutilisée, mais il a également le commandant de confiance de Shredder, Tatsu, en tant que patron. Le jeu a eu la prévoyance de donner son propre bouton dédié, ce qui est utile pour les personnes qui ne maîtrisent pas le double tapotement. La musique n’est pas mauvaise du tout et les visuels font quelques choses intéressantes, comme permettre au joueur de changer la conception artistique des tortues afin qu’elles soient de différentes nuances de vert. Toujours, Casse d’hyperpierre a quelques bizarreries frustrantes et vient avec une ruée vers le boss vers la fin, où beaucoup de gens arrêtent de jouer. Il ne devrait pas être surprenant que ceux qui ont grandi avec la Genesis et ce jeu puissent le tenir en plus grande estime, mais nous maintenons sa position sur la liste.

2.) Teenage Mutant Ninja Turtles II : Le jeu d’arcade (NES/Arcade)

Celui-ci est l’OG pour populaire TMNT games – le titre d’arcade de grand-père qui a avalé tant de trimestres. Ce fut un véritable succès et probablement en partie la raison pour laquelle nous avons reçu tant d’autres titres mettant en vedette les personnages dans les années qui ont suivi. La version arcade de celui-ci était l’expérience qui nous a montré à quel point les expériences de bagarreurs coopératifs pouvaient être amusantes, même lorsqu’elles avaient des schémas de contrôle de base. Le port de la console de salon sur la NES a reçu le numéro 2 pour que les parents ne soient pas confus, en plus il est venu avec un coupon Pizza Hut – malade ! Il a également ajouté des niveaux supplémentaires ainsi que des combats de boss avec les nouveaux Tora et Shogun. La NES ne pouvait pas gérer autant de sprites à l’écran et n’était pas aussi impressionnante visuellement, mais cela n’a pas empêché ce jeu de se vendre dans les magasins. Les deux versions valent le détour. Ils sont simples, amusants et juste assez stimulants, mais cela peut se résumer à la nostalgie de celui-ci. Pour les joueurs qui n’ont jamais essayé non plus, laissez le spectacle visuel de l’arcade l’emporter, puis dirigez-vous vers la NES pour plus Tortues action.

1.) Teenage Mutant Ninja Turtles IV : Tortues dans le temps (SNES/Arcade)

C’est le bon. Si quelqu’un ne peut pas s’amuser un peu avec Tortues dans le tempspuis le Collection Cowabunga n’est pas pour eux. C’est le jeu auquel tant de gens pensent en premier quand ils parlent de cette ère de TMNT jeux et c’est juste un exemple fantastique d’un grand beat ’em up utilisant une adresse IP établie. La version arcade est super fluide et le jeu a une excellente musique. Il y a des paysages incroyables qui utilisent solidement l’élément de voyage dans le temps tandis que les animations sont colorées et détaillées. Cela dit, je dois donner un léger avantage à la version SNES. C’était l’un des meilleurs ports d’arcade à console à l’époque. Il a tout ce qui a été mentionné précédemment, juste légèrement rétrogradé pour les consoles. Comme pour de nombreuses autres conversions, ils ont ajouté plus de contenu, remplacé un boss ennuyeux pour nous donner Slash, et cette rencontre mémorable de lancer des fantassins à l’écran pour frapper Shredder. Pour de nombreux joueurs, la version SNES a simplement de meilleurs contrôles et le combat est plus fluide. Encore une fois, les deux sont excellents, mais la SNES Tortues dans le temps va probablement se jouer le plus de tout.

laissez un commentaire

prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée